MARÍA JOSÉ ANITUA TREVIJANO

avocate

J’ai débuté comme avocate en 1981, dans le cabinet de Fernando Buesa, qui est spécialisé en droit de la famille.
J’y ai appris à m’entendre sur une séparation ou un divorce avec les deux parties et un seul avocat. Avec deux ans de pratique judiciaire, il était clair pour moi que ce n’était pas la façon dont je voulais pratiquer.

Après un Master en Conseil Juridique des Entreprises à l’I.E., j’ai toujours misé sur le travail au sein d’une équipe interdisciplinaire et c’est ainsi que j’ai fondé en 1991 le cabinet d’avocats AyL, spécialisé dans le droit fiscal et commercial.

Après huit années passées en tant que conseillère chez VESA, une société d’exploitation cinématographique, je peux dire que je comprends mieux le point de vue, la perspective du client.

Depuis 1997, je suis également très active dans le secteur immobilier, accompagnant les clients dans leurs opérations d’investissement en France, au Royaume-Uni et dans d’autres pays européens.

Mon engagement envers l’innovation a toujours été une constante tout au long de ma carrière professionnelle. En plus de la volonté de collaborer, non seulement avec d’autres avocats, mais aussi de manière interdisciplinaire, en cherchant à le faire avec ceux qui pourraient au mieux satisfaire les intérêts du client.
Grâce à un projet pilote en collaboration avec deux clients, j’ai découvert le Droit Collaboratif en promouvant la fondation de l’Association de Droit Collaboratif du Pays Basque (A.D.C.E.).

Au fil du temps, je me suis concentrée sur les organismes sans but lucratif. Je suis actuellement présidente de la Fondation Arteale.

À la fin de ma vie professionnelle, j’ai le sentiment que la vie me donne l’opportunité de promouvoir et de collaborer à des projets d’innovation sociale, au travers de la collaboration entre les secteurs public et privé.

Retour haut de page